Georges

Georges

dimanche 8 mars 2015

Easy Listing / 08/03/2015

La vulnérabilité des rez-de-chaussée

Le si triste sort des banquises

La voix de Nina Simone et la boucle d'oreille magique de Billie Holiday

Le vertige d'écrire malgré les idées qui s'imposent

Les lieux impersonnels où chacun vient être seul en parallèle des autres

Les idées qui s'échappent des têtes, qui s'infusent dans le vide des lieux sans personnalité

Le mensonge du détachement à l'écoute des conversations des autres

Feindre l'indifférence sans en perdre une miette

Espionnage niveau expert / docteur Ninja

Se reconnaître des talents dramaturgiques en fuyant la dramaturgie

Oublier un peu tous les jours cette cover des Kooks à l'ocarina

Travailler le mystère comme on apprendrait dans le secret d'une salle de bains à se faire un trait d'eye liner potable

Et les manchots qui trouvent encore la force d'être sympathiques

Les ours polaires et le repli sur soi

La sérénité gagnée à force de solitariat

La fantaisie au service des astuces mises en place pour me détourner du manque

Me distraire de ton absence, trouver des parades

Etirer les souvenirs en touchant du bois

Serrer si fort la chance, faire craquer ses petits os

Faire des projets et céder au ravissement

Rire à tue tête, un peu comme on chante

Chanter comme on éclate de rire, comme on a déjà éclaté en sanglot

Avec la belle impudeur des oiseaux

[...]











lundi 2 mars 2015

We Need To Talk About K.

_Un ado qui doit avoir 18 ans au maximum appelle le 17 police secours depuis la boutique Bouygues. Il raconte que des types qui veulent sa peau attendent qu'il sorte pour le choper.
Il est avec sa petite sœur et sa mère, une femme frêle aux yeux rincés, visiblement mal à l'aise de vivre ça, excédée par toutes ces conneries.
Elle secoue la tête, fébrile, et répète : "J'en ai marre, Kevin"
Une quinzaine de minutes plus tard, une voiture de la BAC se gare en trombe sur une place réservée aux piétons. Totale discrétion.
Un flic en civil débarque, je remarque qu'il a deux flingues à sa ceinture, un pour chaque main. Il part avec le gosse qu'il fait monter à l'arrière de la caisse, entre deux autres types.
La mère chiale tout ce qu'elle sait dès que la voiture s'éloigne.
La sœur la prend dans ses bras. 
Je baisse la tête prise d'un début de honte.
Elles en ont bien marre là, Kevin.