Georges

Georges

mardi 31 décembre 2013

En 2013

J'ai commencé à faire la liste de ce que j'avais perdu dans la bataille en 2013. 
  • Le sens du mot toujours
  • Celui du mot jamais
  • Toutes ces conneries d'absolu pour meuf auxquelles il ne manque que la gale pour se gratter ou un bon coup de pompe.

Ce que j'ai perdu = Ce que j'ai gagné. 

Le trop plein d'enfance qui a encouragé des relations puériles, comportements borderline, mauvais délire en pyjama sale. Tout ça est bel et bien mort ou en état de nécrose avancée.

Exit les dents de lait qui ne mordent rien // Bienvenue à l'acuité glaçante et redoutable.

Alors bien sûr, les mots en font trop, les mots débordent, dégueulent de leur cadre. Bavards, pompeux, sûrs de leur charme, ils crânent ouvertement et se consolent d'une relative insignifiance orale. 

Chaque année c'est la même : On merde en beauté, on se rattrape partiellement, on se trouve flamboyant, on se laisse prendre là où on avait juré qu'on ne nous y reprendrait plus. 

On prend les vessies pour des lanternes avec un entêtement farouche. 
Et nos amis de nous dire :Georges, attention,c'est une putain de vessie. 
Et nous de répondre : tsss tsss , je sais où je vais. 
Et c'est drôle, parce qu'on va nulle part mais on y va de bon coeur jusqu'à manger le mur et repartir dans une autre direction.

On remercie chaleureusement l'équipe de détection des vessies masquées d'avoir la décence de ne pas nous achever d'un : J'te l'avais dit.

Alors avant de changer d'année, je compte mes forces et elles sont nombreuses. Je me sens solidement ancrée dans ma vie, en adéquation avec des aspirations raisonnables, confiante, riche, avec juste ce qu'il faut de hargne. 
Amoureuse perverse, amoureuse romantique. 
Princesse pataquès qui déglingue le bon sens quand les doutes la gouvernent. 

Le plus important, et ce que je te souhaite, c'est de t'aimer d'un amour tendre et de te pardonner de ne pas être ce qui se fait de mieux, toutes catégories confondues. 

Allez va, t'es vraiment pas mal dans ton genre. 

Alaviou <3







7 commentaires:

  1. Effectivement, on est pas mal dans notre genre !
    Bonne ultime journée de 2013.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, nous sommes même tout à fait exceptionnels.

      Supprimer
  2. Être ce qu'il y a de mieux, ça doit finir par être chiant. Merci, Georges, de venir à nouveau écrire par ici. Bonne année à toi et toute ma tendresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous mes voeux Calyste, que cette année t'apporte la joie, l'étonnement et le plaisir que tu mérites.

      Supprimer
  3. Bonne année Georges. Toujours bon de te lire.

    RépondreSupprimer
  4. bonne année à toi aussi Anne <3

    RépondreSupprimer
  5. Rhoooo, mais quelle merveille. Et j avais loupé ça !
    Merci, à la bourré, donc, mais merci, Gio.

    RépondreSupprimer