Georges

Georges

mardi 22 octobre 2013

OBEY



Tu réponds à une annonce parue dans un gratuit : Embauche boule de glaise à pétrir, avec un maximum de gencives et un minimum de dents. 

Tu franchis le seuil de ton appartement pour rejoindre la rue et tu deviens immédiatement la personne lambda // à la con // banal que tu es programmée à devenir. 

Les températures sont douces pour la saison : On s'en fout. 
Ça fait tôt pour sortir le cachemire : On s'en fout. 
Les jours deviennent trop courts pour contenir tous les projets que tu avais établis:On s'en fout

Tu marches avec les autres, échanges des idioties contre d'autres idioties, tu achètes ce qu'on a déjà choisi à ta place, tu laves des vêtements propres. 

C'est ce qu'on te demande et tu n'es pas contrariant. 

Les rugosités sont lissées afin que tu puisses être interchangeable avec n'importe qui. 
C'est un travail d'érosion qui se fait sans même que tu puisses t'en apercevoir. 
De larges sourires avalent tes objections avant que tu les aies formulées. 

Des types hirsutes dans ton genre, on n'en veut pas dans notre clique.

Pas de fantaisie, ne sois pas qui tu es, ne sois pas farfelu, on attend de toi la plus précise des conformités, tu feras la révolution chez toi avec la gueule dans l'oreiller. 
Les insultes et les coups qui attendent le grand jour, tu les retourneras contre toi alors que personne ne te regarde, tu te traiteras de con devant un miroir qui te renvoie l'image d'un mec en camisole avec des coquards en guise de cernes, des rêves au rabais au fond de ses yeux qui ne racontent plus rien et du charbon plein la bouche. 

Les résistances que tu opposes au modelage de ta personnalité sont ridicules parce que t'es fait comme un rat. 

Tu pourras parfois croire à la possibilité de la liberté et tu te réveilleras noyé de sueurs froides, tu regarderas l'heure et tu te réjouiras des quelques heures restantes pendant lesquelles tu te fais croire que tu as le choix. 

Je m'en fous putain, demain, j'y vais pas. 
Je m'en fous putain, je fais ce que je veux. 
Je m'en fous, ils m'auront pas. 
Pas moi. 
Pas moi. 

Si, toi, précisément, toi. 
Tu es fait comme un rat.  

http://everyedition.ch/this-is-your-god/








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire