Georges

Georges

lundi 22 avril 2013

poème - never ending noise

No gun dans mes poches
j'avance en civil mes dernières cartouches d’esbroufe
aucune guerre dont je sois capable
pas de stratégie
je ne vais pas pisser autour de toi
j'ai remis cette odeur que t'aimes pas
je mets le feu
Je m'obstine à devenir sauvage,
jusqu'à l'épuisement

les pas, les pas, les pas
on m'interrompt en anglais, je suis sympa en charabia
je finis par refuser de donner l'euro que je n'ai pas

J'ai pas de force pour une guerre
j'échange de la fatigue contre des missions

Je paye la paix en monnaie de singe
dehors des travaux clignotent dans la nuit tombante
Bip Bip Bip 
Klaxon
20h56

Sur le bitume des signes fluo, qui ne me parlent pas
Il est prévu que je dorme là

Avec aucune force à consacrer à aucune guerre
je vais dormir dans cette ambiance Panzer




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire