Georges

Georges

dimanche 27 janvier 2013

Saturday Light

Un samedi après midi brouillé de pluie sèche. Les particules de froid tombent et piquent le calme de mon visage. 

L'ennui, sur un banc, incarné par deux adolescents aux joggings étriqués. 
[Ils doivent l'être, étriqués, pour que l'ennui se tire sur le paquet si souvent...]
L'ennui se fout des Pringles dans la bouche et croque le tout comme on le fait, sous ennui.
L'ennui tire sur la corde de l'ennui en s'affalant dans le hall d'un micro centre commercial, le lieu zéro du divertissement.

Une mère de famille dit qu'"elle est excédée, qu'elle va péter les plombs, qu'elle n'en peut plus". 
Elle le dit à ce qui ressemble physiquement à deux adultes, et je laisse partir un vague rire, parce que ça saute aux yeux, que des plombs, la dame, elle n'en a plus un seul, qu'ils ont tous sauté et que ce sont des promesses vouées à la merde.

Au pire, elle rentre chez elle et tape le même discours demain parce qu'elle a le pétage de plombs très ritualisé. 

Au mieux, elle cesse de se donner en spectacle en milieu urbain, là où une fille se pensant plus dégourdie que les autres fait son procès en deux minutes et vingt-et-une secondes. 

Nos regards se sont croisés et j'ai eu un peu honte pour elle.  J'ai baissé les yeux par politesse, comme pour enlever très vite un miroir tendu à un visage brulé. 

A la laverie, je découvre une manière nouvelle de vivre les minutes qui restent entre la fin de mes courses et la fin de ma lessive. Des choses bien terre à terre qui restent autant de brèches où glisser comme de l'or dans une poterie fêlée (je te fais une dédicace à toi qui m'en a parlé).

[Bientôt, je te fais un texte sur la cuisson de mes nouilles, pour que tu la sentes bien, ma capacité d'émerveillement ]


[...Ou encore, un poème de fond sur les craquements du parquet]

Prends soin de toi  // je prends soin de moi. 


-Georges

 


2 commentaires:

  1. Isabelle Courbet27 janvier 2013 à 11:13

    Miam.
    Un vrai déjeuner de dimanche matin.

    Merci, Georges !

    RépondreSupprimer