Georges

Georges

mardi 9 octobre 2012

Au bout de la nuit


“Il y a un moment où on est tout seul quand on est arrivé au bout de tout ce qui peut vous arriver. C’est le bout du monde. Le chagrin lui-même, le vôtre, ne vous répond plus rien et il faut revenir en arrière alors, parmi les hommes, n’importe lesquels. On n’est pas difficile dans ces moment-là car même pour pleurer il faut retourner là où tout recommence, il faut revenir avec eux.”

— Céline - Voyage au bout de la nuit









Texte, Via http://idiot-duvillage.tumblr.com

4 commentaires:

  1. Tu vas me faire aimer Céline. Je t'embrasse, Georges, et je suis là, juste derrière le silence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais te faire aimer Céline.Il décrit la vie crue qu'on connait tous sans savoir forcément en parler.Je vais même oser l'appeler génie! Je t'embrasse aussi, Calyste.

      Supprimer
  2. l'un des plus grands livres de la littérature française du XXème siècle
    remplit d'aphorismes géniaux à presque toutes les pages

    t'as lu mort à crédit aussi ?

    merci, en tout cas

    RépondreSupprimer
  3. Non, mais tu me donnes une idée! Céline est l'auteur qui me donne envie de devenir Georges.

    RépondreSupprimer