Georges

Georges

mardi 26 juin 2012

Ces filles qui aiment Orelsan...


Ce post n'est plus d'actualité parce que je vais y parler d'Orelsan (qui vient de sortir son nouveau clip mégalo chevalier du zodiaque "ils sont cools". 

Plus d'actualité parce qu'Orelsan a écrit la chanson "sale pute" (si tu veux l'entendre tu la cherches) il y a bien longtemps et que depuis, les médias s'en sont emparés, et il est le mec à aimer si t'as de l'humour. 
Si tu le trouves grossier et sans intérêt, c'est juste que t'as rien pigé. 


Je suis agacée de voir que des nanas trouvent génial un type comme lui qui enchaine les rimes pauvres, les blagues poussives en surjouant ses montées de testostérone. 

Triple cerise sur le cake, il est misogyne, homophobe, transphobe...
Mais c'est pas grave, franchement, si on ne peut plus rigoler hein. C'est de la fiction, de l'écriture...
Céline, ce facho, Orelsan ce génie...Je te laisse y réfléchir.

Tu passes pour une coincée/connasse/qui-ne-sait-pas-rigoler, si tu t'insurges contre la popularité de ce type. En fait, c'est pas tant qu'il soit populaire, c'est surtout qu'il ait un public féminin si important. 
Syndrome de Stockholm des nénettes qui cherchent un grand méchant loup un peu moins animal que ce vieux Joey Starr. 

Orelsan, grand méchant loup 2.0  qui s'est fait les dents sur Youporn et qui flippe de la vraie vie. 

Orelsan-Excès-de-Sébum, tu resteras bloqué à tes 15 ans, tu vas nous balancer ta nostalgie des années 90 sur plusieurs albums et comme le public est avide de ce passé commun avec Pikachu et Katsuni en Guest star, ça roule... 
Il y a du monde pour t'écouter déblatérer la liste de tes frustrations et tirer sur des ambulances arc-en-ciel.
Tu as déjà de vaste tranchées d'épandage où déverser ton mal de vivre et tes problèmes de bourgeois, la daube est à la mode et les filles s'aiment de plus en plus soumises et émerveillées par le baby bad boy repenti que tu es. 
Je lynche, mais c'est  à l'image de mon exaspération. Du : si on ne peut plus rien dire maintenant.... qui donne l'autorisation de taper sur les minorités qu'on pense suffisamment Fun pour en rire : Les gays de toute façon, c'est Freddie Mercury et les village People, on peut se marrer avec eux et sur eux. 

C'est assez triste de voir comme les nanas sont légères sur certains points et laissent tout passer sous prétexte qu'elles ont de l'humour. 

Ben oui quoi, c'est drôle, nous sommes des pintades lol! 

Dans le joli monde d'Orelsan, le Gay est un bisounours, les trans des travelos et les filles des réceptacles tandis que lui et ses potes, ben ce sont bien évidemment des chevaliers du zodiaque.... Normal.

Si on laisse toujours un peu de porosité pour que filtrent l'homophobie ordinaire, le sexisme et la transphobie, comment exiger des limites concernant les autres minorités, et à quel titre?

PS : Pour écouter Orelsan, tu tapes dans youtube, je ne vais pas en mettre ici.



Orelsan, Chevalier du ridicule

"Si quand les nègres sont persécutés, tu ne te sens pas nègre, si quand les femmes sont méprisées, ou les ouvriers, tu ne te sens pas femme ou ouvrier, alors, toute ta vie, tu auras été un pédé pour rien." Jean Genet, L'enfant criminel

63 commentaires:

  1. Je connais pas ce type. Apparemment on peut survivre sans ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. C'est ça.
      Ce n'est pas tant lui le problème, c'est ce que son succès traduit : L'arrière-Garde du féminisme, un léger retour des valeurs médiévales ...

      Supprimer
  2. Cimer pour avoir écrit noir sur blanc ce que je pense dans ma teté (j'parle en verlan pour l'hommage t'as vu, ça fait jeune).

    LOVE.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ;)
      Tant mieux si tu te retrouves un peu là dedans.

      Supprimer
  3. Moi je l'aime bien. Déjà il ne change pas sa voix avec tout plein de techno comme le fait par exemple Max Boublil qui en vrai, juste sa voix naturelle et la guitare, chante comme une merde. Doonc déjà c'est un bon point. Ensuite, certes, les mélodies ne sont pas géniales mais je trouve ses paroles assez sympa (celles de deuxième album du moins puisque je n'ai entendu aucunes chansons du premier, sauf Sale pute, mais j'y reviendrai dans la suite de mon commentaire), il dénonce des choses... comme dans la chanson "plus rien ne m'étonne". La musique est nulle, le clip est nul, mais les paroles sont vraies.

    Quant à son racisme présumé... je sais pas, je le connais pas. Mais il faut bien ce dire que... comment dire... hm... tu connais Jérémy Ferrari ? Quand on le connait on peut lire son humour noir et on comprend que c'est de l'humour, quand on ne le connait pas on prend ça pour de l'intolérance et du racisme parce que l'écrit passe différemment selon les personnes qui lisent... Une fille, sur la page FB de Jérémy Ferrari a fait une vanne... c'est mal passé, les gens ont prit ça pour du racisme parce que personne de la connaissait. Bref.
    Pour en revenir sur Sale Pute je pense qu'il ne faut pas resté bloqué sur cette chanson. J'ai lu les paroles... ça m'a choqué, un peu. J'ai écouté la chanson et j'ai trouvé que ça passait beaucoup mieux. Pourquoi ? Simplement parce que dans le clip il a une bouteille d'alcool à la main, et on sait tous ce que fait l'alcool sur les gens. Aussi parce que dans sa façon de "chanter"... je sais pas trop comment l'expliquer... au final je trouve juste qu'il a exprimé ce que beaucoup de jeunes hommes ressentent quand ils voient leur copine dans les bras d'un autre, parce qu'ils ont beau faire les coq, faire les durs, eux aussi aiment et ont des sentiments. Ensuite je dirais qu'entre les paroles et les actes y'a une marge, une très très grosse marge. Et enfin je pense qu'il ne faut pas resté bloqué sur cette chanson sous prétexte qu'elle était un peu poussive. Orelsan a beau avoir 30 ans, il fait comme les gosses et comme d'autres de son âge : il teste les limites. Ensuite il a dit tout ce qu'il a dit dans une chanson, pas comme Sexion D'Assaut qui sort en plein interview qu'ils sont racistes par exemple !! Je trouve que faire miroiter Sale Pute juste pour dire "Orelsan c'est de la merde, regarder ce qu'il a écrit" ça craint, ça craint parce qu'il n'a pas écrit que ça, qu'il a écrit des chansons qui dénoncent, ou du moins pointent du doigt des choses. Même Sale Pute peut être prit pour de la dénonciation.

    Donc comme tu l'aura compris je ne suis pas d'accord avec toi, je ne prétend pas vouloir te faire changer d'avis parce que tu sembles croire dur comme fer à ce que tu crois et que je ne peux pas changer ça. Dans ma classe y'avait un gars... raciste. J'avais la vague impression que personne le voyait ou que tout le monde prenait ça pour de la rigolade mais je n'ai pas changé d'avis alors je serai mal placé pour te faire changer d'avis aujourd'hui. Je t'ai juste exposé mon point de vue, j'ai essayé d'argumenter... mais de là a dire que mes arguments valent quelque chose...

    Y'a quelques jours j'étais dans un débat sur Orelsan qui était très intéressant donc j'ai eu un peu le temps de réfléchir à tout ça. ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de me relire, je m'excuse pour les fautes d'orthographe... ^^'

      Supprimer
    2. Salut Morgane,
      Je ne crois pas avoir dit qu'Orelsan soit raciste. J'ai surtout précisé les affronts aux gays/lesbiennes/trans et aux femmes. Tu sais, cette manière d'infantiliser les hommes, de comparer un mec de 30 ans à un enfant qui teste ses limites, c'est un peu LE problème.
      Cette chanson, sale pute, pour tout te dire que je l'ai connu elle m'a amusée, parce qu'il n'y avait pas d'album et que je me disais que c'était un Internet qui ne serait jamais connu, genre amandine du 38 tu vois (pardon Amandine de te citer).
      Après avoir lu les commentaires sous la vidéo Youtube, je me suis beaucoup moins marrée, parce que plein de mecs en meute qui disent : "Merci de dire tout haut ce que nous pensons" c'est très choquant.
      ça veut dire qu'on vit avec des gens qui hochent et approuvent qu'on "chante" à son ex : je vais te foutre enceinte et t'avorter à l'opinel", "je vais te marie-trintigner" etc... Tu connais la chanson...
      Et c'est la même chose pour le nouvel album... Je trove qu'on vit dans une société qui fout rapidement les gens aux placards, ce mec à écrit un premier album à la masse et parce que son second opus est un peu moins axé branlette et saloperies balancées sur les femmes et les gays, ça y est, on en fait un mec "comme tout le monde".
      Ben, non, il est plus médiocre que la moyenne pour moi.
      Donc, en effet, tu ne me fais pas changer d'avis sur lui. Je t'assure que je parle après avoir écouté (péniblement) et pas seulement pour le cartonner.

      Supprimer
    3. Mais il dénonce quand même des choses que les autres rappeurs ne font pas, ou alors on en entend pas parler. Moi ça me "touche" que y'est encore des "chanteurs" qui disent autre chose que "I love you bébé" et qui dénoncent des choses... après je ne l'aime pas au point de me jeter sur sa voiture comme le font les gamines de 12 ans avec Justin Bieber, je trouve juste qu'il a un certain mérite de faire ce qu'il fait même si on est pas forcément d'accord avec lui et je pense que le fait que tout le monde ne soit pas d'accord avec lui lui plait. Par exemple Jérémy Ferrari a dit une fois (pour rire, mais le fond est vrai) que s'il ne "recevait pas de menace de mort c'est qu'il faisait mal son travail" et je pense que c'est un peu pareil avec Orelsan. Même s'ils "persécutent" les gays/lesbiennes/etc il le fait toujours dans une chanson (comm Jérém Ferrari ne dit des horreur que dans ses sketchs) et pas comme, pour reprendre d'exemple de mon premier commentaire, les Sexions d'Assaut qui disent en pleine interview qu'ils sont homophobes et qu'ils s'assument... je trouve ça beaucoup plus grave !

      Supprimer
    4. je crois que je ne fais pas la différence entre ce qui est chanté et ce qui est dit dans une interview.
      Sache que je n'aime pas davantage Sexion D'assaut, d'ailleurs c'est pas vraiment comparable.
      Orelsan a un style, il pourrait écrire des trucs vraiment mieux, mais pour moi, il est grillé.
      Tu sais, c'est comme ces personnes qui ne veulent plus écouter Bertrand Cantat parce qu'il a tué Marie Trintignant, j'estime que son délire sur les gay et les trans est vraiment lourd.
      En tant que gay je t'avoue que j'ai pas mal de peine quand des personnes de mon entourage disent aimer ce type, parce que finalement, c'est donner du crédit à des propos mesquins motivés par la facilité.
      Le fait qu'il dénonce comme tu le dis est entaché par les autres pièces du puzzle.
      Et puis, il y a beaucoup de jeunes qui l'écoutent et le vénèrent, quand tu as une voix qui est entendu, aimée etc... Je trouve que tu as des responsabilités.

      Supprimer
    5. J'avoue que je ne sais pas trop quoi répondre parce que même si je le suis sur Twitter je ne traque pas toute son actualité et tout ce qu'il dit... je n'ai entendu qu'une seule interview sur Europe1 mais je l'ai prise en cours de route... quand je suis sur l'ordi j'ai toujours ma radio allumée sur Europe1 à côté donc...
      Mais je suis d'accord qu'il a des responsabilités. Autant que les joueurs de foot qui oublient qu'ils ont des fans de 8 ans. Un gars disait à la radio (il est entraîneur dans un club de jeune je crois) qu'un jour son entraîneur l'avait fait sortir du terrain, et il avait jeté son maillot par terre pour faire comme Cantonna parce qu'il pensait que c'était bien de faire comme lui... sauf qu'aujourd'hui c'est à coup d'insultes et de règlement de compte que les gosses vont imiter leurs idoles... bref.
      Je pense quand même que si la chanson avait vraiment choquée les gens ils auraient arrêtés de l'écouter... et puis y'a les gens comme moi qui ne connaissaient pas son premier album et sa chanson "sale pute"... mais elles n'auraient pas fait tant de bruit si les féministes n'avaient pas criées au scandale alors qu'il n'a fait qu'exprimer ce que beaucoup de jeunes hommes pensent quand ils voient leurs copines avec quelqu'un d'autre. Il le dit lui-même dans la chanson : "je t'aimais mais tu m'as trompé"... Mais je pense que tant que son "délire" sur les "minorités" ne sera pas visé par des associations ils ne se passera rien et il n'arrêtera pas. Tout à l'heure je disais qu'il testait les limites... Je pense que tout le monde, à tout âge, les test à sa manière... les parents cherchent les enfants et quand les enfants se mettent à gueuler ils savent qu'ils sont allés trop loin... Finalement je crois que c'est naturel. Mais bref. Il a donc testé les limites et quand on lui a fait remarqué qu'il était allé trop loin il a fait un deuxième album et est resté "dans les balisage"... quand on lui fera remarquer qu'il va trop loin avec ses histoires sur les "minorités" je pense qu'il arrêtera parce qu'il ne veut pas déranger les gens, je pense qu'aucune star ou célébrité ne cherche vraiment à faire chier les gens, fan ou pas fan.

      Supprimer
    6. Le problème, c'est que les gens écoutent ses conneries et ne sont même pas choqués… Oui, le problème est bien là

      Supprimer
    7. Effectivement le souci est que personne n'est choqué par un "On verra comment tu suces quand je te déboiterais la mâchoire" (j'écris de mémoire car je n'ai pas envie de ré-écouter cette horreur). Et lorsque je lis ou entend qu'il exprime "ce que pense des coeurs meurtris par l'infidélité", franchement ça me fait peur ! "t'avorter à l'Opinel ?" Put*** moi lorsqu'on me brise le coeur je ne tombe ni dans le mélo d'une princesse Disney ni dans la haine d'Orelsan...
      Bon sang, mais n'y a-t-il pas possibilité de décrire la souffrance d'être trahi sans vomir autant d’atrocités... et pire, d'être applaudi pour ça ?

      Supprimer
    8. Nous sommes d'accord. Mais là tu parles de l'ancienne version d'Orelsan, maintenant il a calmé son délire, c'est pour ça que personne ne voit le problème avec le fait d'aimer un type qui écrit ça...

      Supprimer
    9. Nan mais faut arreter de citer des vers de sale pute en dehors du contexte. Moi j'ai ecoute plusieurs interviews sur lui et il explique que cette. Chanson est comme une histoire en gros. L'histoire d'un rageux bourré qui s'est fait tromper. De toute facon si il t'interesses un peu - parce qu'il doit t'intéresser un minimum pour que tu te donnes la peine d'ecrire un article sur lui- tu auras peut etre compris que certaines de ses chansons sont des histoires, des fictions. Personnellement ses chansons me parlent et me touchent mais apres ça c'est vraiment personnel. Ça m'embete juste qu'il y ai des malentendus sur sa personnalité a lui ( homophobie violence etc... ) voila pour ceux qui ont des mauvais préjuges sur orelsan si ça peut vous permettre de le voir d'un moins mauvais oeuil

      Supprimer
    10. "et puis y'a les gens comme moi qui ne connaissaient pas son premier album et sa chanson "sale pute"... mais elles n'auraient pas fait tant de bruit si les féministes n'avaient pas criées au scandale alors qu'il n'a fait qu'exprimer ce que beaucoup de jeunes hommes pensent quand ils voient leurs copines avec quelqu'un d'autre."

      Tu dis toi même que ce type cherche les limites. L'autorité en matière d'égalité entre les sexes et de violences faites aux femmes l'a recadré. N'est-ce pas ce que tu appelais de tes vœux, que ses limites trouvent la borne ?

      Deuxièmement, ne crois-tu pas que si des hommes pensent ce qui est écrit dans ce texte, il y a un vrai problème ? Tu ne trouves pas qu'il faille condamner et "crier au scandale" si des individus ont ce type de réaction et d'intentions violentes envers quelqu'un seulement parce qu'il lui a occasionné un chagrin affectif doublé d'une blessure narcissique ?

      C'est somme toute assez banal comme situation, il faut peut être grandir un peu et encaisser les évènements douloureux comme un adulte.

      Supprimer
  4. tout a fait d'accord avec toi, et bon article! :)

    RépondreSupprimer
  5. Tout le monde ne peut pas aimer les Troggs. (Stump)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne milite pas non plus pour la pensée unique.

      Supprimer
  6. Je ne connais pas ce... truc. Je ne sais pas si je dois te remercier de me l'avoir fait découvert :) Bref, je ne vois pas trop l'humour enfin j'imagine "l'ironie" dans cette chanson maladroite et mal construite qui s'adresse sûrement à quelques adolescent(e)s désœuvré(e)s et ligoté(e)s à une frustration de bas étage (Sale pute : le titre dit tout). Bref, un produit comme un autre qui reprend des poncifs de la jeunesse d'aujourd'hui. Ce mec et sa maison de disque profitent du système qui les alimente. Je comprends ton coup de gueule mais c'est un peu dommage qu'en lui consacrant un billet, tu lui fasses de la pub. Enfin, "je dis ça, je dis rien."

    PS : Si tous les gays étaient Freddy Mercury, ce serait nettement plus sympa, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi quand j'ai lu le titre j'tais septique. Mais c'est beaucoup moins pire, je trouve, que ce que l'on peut imaginer, en tout cas ça a été mon cas. Mais je ne pense pas que tu sois à la bonne place pour critiquer une chanson que tu avoues ne pas avoir écouté...
      Orelsan ne profite pas du système... Il fait des chansons parce qu'il aime ça, point barre. Mais je ne vais pas me répéter, tout ce qu'il y a à savoir sur ce que je pense de lui sont dans mes commentaires précédents. Juste : avant de juger dans le vide faut écouter la chanson ou lire le livre, ou regarder le film... c'est selon les cas.

      Supprimer
    2. Nicolas sous-entend qu'il a écouté la chanson en la disant maladroite j'imagine.
      @nicolas : Oui, ça serait nettement plus sympa, je comprends que tu prennes ça pour un coup de projecteur non avenu, mais c'est surtout ce que ses filles ont dans la tête qui m'exaspère, davantage que le produit en lui même.

      Supprimer
  7. Oui Georges, comme tu le sous-entends pas, j'ai écouté ce "truc" (trois fois hélas). Je comprends tout à fait que pour dénoncer certaines réalités, il faille parfois mettre en lumière certaines choses ou personnes tout aussi immondes, voire plus. Ceci dit, vive Céline, hein !

    RépondreSupprimer
  8. ah! c'est cool cette nouvelle présentation de réponse aux posts!!!

    Ouais! ok! j'suis hors sujet! mais Oreltruc, j'aime déjà pas quand je "passe dessus" en zappant sur MTV... alors, de là à essayer d’écouter... j'ai entendu parler de la polémiques sur ses textes.... de toute façon, pour moi (et j'ai bien dit "POUR MOI"!), ce bruit n'est pas de la musique... alors les paroles....
    La bise!!!
    G.

    RépondreSupprimer
  9. Orelsan explique parfaitement ses sentiments dans ses meilleures chanson, ça fait de lui ce que j'appelle un vrai artiste.

    En écoutant ses albums, on saisit presque entièrement l'essence même de lui-même, pour peu que l'on s'y intéresse suffisamment profondément.

    Là où je trouve qu'Orelsan est un artiste plus qu'intéressant, c'est qu'il comprend ce qu'il est et qu'il a sérieusement commencé à se remettre en question.

    Orelsan a découvert en lui des problèmes que tous les hommes ont mais que peu d'entre eux ne voient. Il sait qu'il est soumis à des pulsions qu'il échoue le plus souvent à contrôler, des pulsions animales, mysogines, mysanthropes ou fainéantes.

    Dans son premier album il a découvert ces défauts, dans le second il a commencé une remise en question, j'attends avec impatience de voir ses solutions dans ses prochains albums, car je suis moi aussi un homme qui tente de tout faire pour contrôler ses pulsions et protéger ceux qu'il aime.

    Je considère Orelsan comme un génie de notre époque, comme Nietzsche ou Kafka ou Descartes ou Aristote l'ont été aux leurs. Il cherche ses défauts et cherche à les résoudre, et sait partager ses pensées, pas aussi clairement que les quatre génies que je viens de citer, mais assez limpidement pour qu'un simple adolescent comme moi les saisisse.

    Je considère Sale pute, Double vie, Le chant des Sirènes et Si seul comme ses chefs d'oeuvres les plus aboutis, la plupart des autres pistes de ses albums étant malheureusement entâchées par les défauts intrinsèques des albums de rap commerciaux actuels.

    J'attends votre réponse avec impatience.

    RépondreSupprimer
  10. Orelsan a découvert en lui des problèmes que tous les hommes ont mais que peu d'entre eux n'avouent. Il sait qu'il est soumis à des pulsions qu'il échoue le plus souvent à contrôler, des pulsions animales, mysogines, mysanthropes ou fainéantes.

    Je considère Sale pute, Double vie, Le chant des Sirènes et Si seul comme ses chefs d'oeuvres les plus aboutis. Pour vous ce ne sont que des déchets misogynes, homophobes et transphobes. Pour moi, c'est le témoignage clair d'un homme qui se surprend dans un premier temps à dire et à faire des horreurs sous le coup de pulsions qu'il ne sait pas contrôler (Sale Pute exprime les pulsions extrêmes d'un homme saoul), et qui dans un second temps commence à chercher des solutions à ses problèmes avec des "J'aurais dû". J'attends avec impatience ses prochains albums pour découvrir comment il a évolué, étant donné que je suis moi aussi à un stade où je chercher à contrôler mes pulsions.

    Vous riposteriez peut-être en montrant le vide intellectuel complet de pistes comme "Ils sont cools" par exemple, et je vous rejoins sur ce point, car il est clair que si Sale pute, Si seul, Le chant des sirènes et Double vie expriment parfaitement ce qu'Orelsan veut montrer, la plupart des autres pistes sont entachées des défauts intrinsèques du rap de banlieue.

    J'attends votre réponse avec impatience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fils de provo ? Merdalors !
      [je suis au supplice depuis des mois; je ne parviens pas à me remémorer le titre de la face B de ce maxi 45 trs, ce qui me permettrais de le retrouver, et ma mère à balancé au recyclage-bien-avant-l'-heure ma collec de vinyles; si une bonne âme avait l'obligeance de m'aider dans ma quête. La face A: http://actarus10.blogparty.fr/200135/Rockollection-Laurent-voulzy-1977-version-Maxi-45-tours/

      Supprimer
    2. Fulgurance appointée

      Supprimer
  11. C'est génial : je ne connais pas ce type.
    Jamais entendu parlé.
    Il n'appartient pas à mon monde.

    Que c'est reposant...

    Je ne vais pas cliquer ici ou là pour le découvrir. Plutôt le laisser à son obscurité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois sans doute choisir tes médias avec soin :)

      Supprimer
  12. Ah j'avais grandment besoin d'un article comme ça pour te dire à quel point je suis plus que d'accord avec toi! Je ne sais quoi rajouter de plus car tu as tout dit! Ce mec est pire qu'inutile! Ca gagne des victoires de la musique et ça vient faire genre "je nique le système", plus contradictoire que ce mec tu meurs (y veux vivre sa vie maintenant et après y dit qu'il a la flemme alors qui feras rien.. logique!). bref, très bon article, merci !

    RépondreSupprimer
  13. Pas les neurones en phase pour derouler un argumentaire digne de ce nom (c'est l'heure de dormir), alors tout simplement merci. Merci de mettre des mots sur un phenomene qui ne cesse de m'ebahir et de m'inquieter en meme temps. J'ai creuse un peu l'histoire au moment de la "polemique Sale Pute" et je n'ai pas change d'avis depuis. Je suis restee (et je le revendique bien haut, pour le coup) une connasse-coincee-du-cul-qui-ne-sait-pas-rire mais qui sait en revanche drolement bien quels degats ce genre de... "paroles" peut engendrer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la polémique sale pute c'était presque too much, de l'acharnement etc... Mais j'ai encore moins pigé que les mêmes personnes le porte aux nues un an plus tard.
      C'est comme légitimer cette chanson en mettant son horreur sur le compte de l'immaturité.
      Encore maintenant, il reste misogyne et homo/transphobe, mais c'est lol apparemment.
      Donc oui, nous sommes des connasses. Je préfère.

      Supprimer
    2. Des faux airs
      http://www.espritsnomades.com/sitelitterature/bachmann/bachmann1970.jpg

      Supprimer
  14. Merci pour cet article ! Je ne supporte pas ce mec. Ce n'est même pas un musicien, ses "musiques" sont nulles rien que dans la musicalité (si on oublie les paroles). J'ai plus l'impression qu'il s'en sert d'excuse pour réussir à dire tout ce qu'il a à dire (sinon il serait journaliste mais là l'excuse de " l'humour " ça passerai pas).
    Bref, mec inutile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi. Encore une fois, je redis que ce n'est pas un article contre lui, mais contre les dégâts que peuvent faire ses textes et surtout, critique envers les nanas qui aiment un mec qui n'a aucune considération pour les femmes.

      Supprimer
    2. Donc tu penses que ceux qui écoutent Orelsan sont trop débiles pour différencier la fiction de la réalité?
      As tu un exemple concret de "Dégât" causé par ses textes? Tout ça m'interpelle....

      Supprimer
    3. Des exemples concrets du peu de cas que les hommes font des femmes il y en a plein les journaux, je te laisse le soin de les lire.

      Supprimer
  15. Le passage sur Céline n'étais pas nécessaire. Céline est un génie je vois pas ce qqu'il vient foutre dans un article sur Orelsan

    RépondreSupprimer
  16. Réponses
    1. le post dans son ensemble n'est pas "nécessaire" ... C'est un post de blog.
      Mais je voulais évoquer Céline parce qu'on a refusé de lui faire des honneurs pour ses positions politiques, il y a deux poids deux mesures.
      Je ne compare pas leur qualité resective, je veux juste faire remarquer que beaucoup de monde s'interdit la lecture de Céline (c'est un tort) mais trouve cool d'écouter du sexisme mal écrit.

      Supprimer
    2. Oui, au temps pour moi, j'avais mal lu, je dois probablement être très mal réveillé. Mes excuses.

      Supprimer
  17. Quelle tristesse de lire un article comme ça... Oui je suis une Femme qui aime Orelsan! Oh mon dieu je n'ai donc rien compris à la vie... Pourquoi descendre un artiste de cette façon? Je le suis depuis ses débuts, et c'est un artiste talentueux.
    Ce qui me déplaît dans votre article c'est le fait de critiquer les personnes qui l'apprécient. Vous avez tout à fait le droit de ne pas apprécier ce qu'il fait, mais nous sommes en démocratie, avec un choix culturel tellement vaste qu'il y en a pour tout le monde... Il y a beaucoup d'artistes que je n'aime pas, et ce n'est pas pour autant que je vais m'empresser d'écrire un article sur eux... Si Orelsan a autant de succès c'est qu'il y a une raison.
    Selon vous, Orelsan est Misogyne, Homophobe et Transphobe.... Bien sûr pour dire ça vous vous appuyez sur ses paroles de chansons? Il est évident, que tout chanteur (quelque soit le style) raconte ce qu'il pense, ce qu'il est, ce qu'il ressent dans ses chansons. Jouer un rôle n'est pas toléré dans les chansons c'est bien ça?
    Je m'arrête là car sinon je pourrai y passer ma journée. Sur ce, bonne continuation et soyez un peu plus tolérant culturellement parlant. Merci

    RépondreSupprimer
  18. Emilie, merci tout d'abord d'avoir pris le temps de t'expliquer.
    Le propos de mon texte, c'était de montrer qu'on laisse dire bien des choses à des individus sans envergure sans se soucier du mal que ça peut faire.
    Pour te citer un exemple, ce samedi c'était la gaypride à Paris et plusieurs grandes villes de france, sur twitter les gens que les homos dégoutent citez Orelsan pour expliquer combien c'était naze : danser sur des chars c'est ça votre fierté blablabla... Je ne vais pas tout te rappeler c'est toi la fan.
    En tant que femme et homo, je devrais me laisser insulter sous des prétextes littéraires? Non, Emilie, ça te rend triste de lire ça, moi ça me rend triste de voir que des nanas écoutent ça. Bonne continuation à toi et, je ne te connais pas mais je t'assures, tu vaux mieux que ça!

    RépondreSupprimer
  19. Orelsan s'est expliqué des dizaines de fois sur cette chanson "Suicide Social" où il dit "Danser sur des chariots c'est ça votre fierté?", dans cette chanson il s'en prend à toutes les catégories de la société, aucune n'est épargnée. Ce n'est pas pour autant qu'il défend tout ce qu'il dit dedans... Après si des personnes utilisent ses paroles de façon insultante oui ça c'est déplorable... La différence entre eux et moi c'est que je prends du recul avec ce qu'il peut dire dans ses textes. Les chansons de lui que je préfère sont celles où il est le plus trash et oui car il a une maîtrise de dingue.
    Après de là à dire que je vaux mieux que ça... Heu non, je ne te juge pas donc fais de même. J'ai 25ans, je l'apprécie pour mes raisons, tu le détestes pour les tiennes, il n'y a pas de soucis. Je l'ai rencontré plusieurs fois, et je n'ai jamais vu un artiste aussi gentil, qui prend du temps pour son public. Un homme modeste, agréable, souriant tout le contraire du monstre qui est décrit dans cet article.

    RépondreSupprimer
  20. Bien, alors je retire mon "tu vaux mieux que ça", c'était maladroit de ma part.

    RépondreSupprimer
  21. En tout cas c'est toujours intéressant de confronter deux points de vues totalement différents! Merci à toi

    RépondreSupprimer
  22. Pour connaitre plutôt bien sa discographie, il n'est ni homophobe ni transphobe. Il faut arrêter de croire qu'une punchline reflète ce que pense l'artiste. C'est une punchline justement.

    Je pense, non j'en suis sur en fait, que tu tires des conclusions hatives, sur qui est Orelsan, ce qu'il fait, alors que tu démontres une méconnaissance totale du rap et de ses codes.

    C'est une analyse basée sur l'émotion faite à l'emporte pièce, sans aucune autre documentation que les morceaux dont les médias se sont fait l'écho.

    La comparaison avec Cantat est hors de propos, il n'a pas tué sa petite amie d'une gifle, il a écrit un morceau dans lequel il se mettait dans la peau d'un looser fini qui venait de se faire larguer, et qui ayant pris une cuite se mettait à souhaiter la mort et la souffrance de son ex.

    Autant pour la misogynie, c'est une putain de fiction. C'est chaud de pas comprendre un style musical à ce point.

    RépondreSupprimer
  23. Tu peux me montrer où je l'ai comparé avec Cantat?
    Le style musical d'Orelsan c'est rap à l'eau mainstream, ne vient pas m'expliquer ce qu'est la musique tu seras cool.
    Je parle du dernier album pour l'homo et la transphobie.
    Enfin, discuter ne sert à rien, tu penses que je me fais l'echo des médias or, il est adulé par ces derniers depuis que tout le monde pense avoir saisi que ce mec était juste un ange avec son humour bien à lui...
    Ce que je dis ne va pas vraiment dans le sens de ce qu'on entend depuis le chant des sirènes sur O.
    Je veux bien en savoir + sur le rap et les codes du genre cher Érudit.

    RépondreSupprimer
  24. Pu!#*§... je le connais même pas celui-là !!!...
    Je me sens aussi moderne que ma tante ("mais, ce jeune homme a un pantalon trois fois trop grand pour lui !")... De toute façon, je viens de voir une pub : "femme cougar de 34 ans recherche jeune homme viril"... J'ai perdu toutes mes illusions...

    Mais ce n'est pas le sujet...

    RépondreSupprimer
  25. Pourquoi je peux pa poster de com ça m'enerve!

    RépondreSupprimer
  26. Merci pour cet article ! Tout le monde autour de moi me dit: "Tu rates vraiment quelques choses"
    Je ne crois pas. Il y a 2/3 ans, ce mec ce fesait insulté pour ses propos sexistes, homophobes, etc et aujourd'hui tout le monde l'adore! Où est la cohérence ici ?
    Bref, merci :)

    RépondreSupprimer
  27. bonjour
    personnellement moi j'aime juste écouter de la musique le gags qui chante tes pas obliger de temps faire un idole juste que tout les chanson ont du bien et du mauvais ceux qui sans font des idole il ou elle sont nul en trotre si tu veut avoir des idole tous simple tu chante et c'est bon
    voila bref les chanson certaine sont bien d'autre font reflechire mes faut pas exagérer en disant des truc qui veulent rien dire voila merci pour tous ^^

    RépondreSupprimer
  28. Chacun ses goûts musicaux même si certains est plus coincé au niveau de la musique et reste bloqué sur les musiques du moment. Bref j'suis un grand fan d'Orelsan, j'connais ses TOUTES ses chansons par coeur, j'ai vu toutes ses interview.. Et je peux vous dire que vous comprenez rien au monde d'Orelsan, je termine ce commentaire avec un gros " MDRRRRR ".

    RépondreSupprimer
  29. Je savais que tu partagerais mon point de vue. c'est dur de se confronter aux "Franchement, ecoute hein ça pète c'qui fait!"
    j'ai ecouté et ça pete pas, pas pour moi.

    Belle review d'une oeuvre encore jeune et de merde.

    Le mieux dans tout ça c'est que pire que le rap français,je déteste le feminisme.

    Bien joué Georgie.

    RépondreSupprimer
  30. Alors, que dire? Je suis une fille, je n'aime pas particulièrement Orelsan, je ne le déteste pas non plus, mais je ne trouve rien de choquant à l'aimer pour autant, que l'on soit une fille ou non.

    Je ne pense pas qu'être offusqué par les paroles de "sale pute", signifie que l'on soit "coincée" ou "sans humour", parce qu'objectivement, cette chanson a des paroles insultantes. Personnellement, cette chanson ne m'a pas réellement choquée, je l'ai vue, je ne l'ai pas aimée, mais après je suis vite passée à autre chose. Je veux dire, c'est évident que certains hommes pensent ce genre de choses après que leur femmes/petites amies etc les aient trompées, surtout lorsqu'ils sont, comme Orelsan l'a représenté dans son clip, saouls et désespérés. Après tout, je n'ai jamais rencontré personne qui niait avoir voulu la mort de quelqu'un sous le coup de la colère ou de la souffrance. Après, c'est surtout la manière dont il a présenté cet état de fait. D'une manière provocante, avec des mots durs, et surtout, en chanson, qui s'adresse d'ailleurs plus pour un jeune public. Là je vous rejoins: il a fait une erreur en oubliant l'influence qu'il pouvait avoir sur des plus jeunes (ou même des plus vieux). Néanmoins, il s'est expliqué là-dessus par cette phrase:
    "Je ne pense pas que les gens soient suffisamment bêtes pour réitérer ce qui est dit dans une chanson, ou alors c'est qu'ils sont dangereux dès le départ".
    Je dois dire que je suis assez d'accord. Ceux qui commentent la musique en disant "merci de dire tout haut ce que l'on pense tout bas"... C'est peut-être là le vrai problème (et encore, le commentaire ne dit pas "merci mec, je me sens le droit d'aller tabasser ma copine!"). Après beaucoup de gens peuvent prendre le recul nécessaire il me semble. En ce qui me concerne je n'ai pas du tout vu cette musique comme un appel à la violence envers les femmes, mais plus comme une histoire, la vision d'un pauvre mec désespéré qui ne trouve qu'un maigre soulagement qu'en insultant et imaginant que celle qui l'a fait souffrir souffre aussi. D'ailleurs dans le clip, il ne fait rien à cette femme. Il lui écrit un mail peu après les faits. Est-ce qu'il irait vraiment jusqu'à "lui casser un bras" ou lui "déboiter la machoire"? Possible, mais ce n'est pas ça qui est mis en lumière. C'est plutôt la souffrance dans sa forme la plus vulgaire et primaire.

    Après, si une chanteuse avait fait une musique inverse, quel aurait été la réaction? Si elle avait dit qu'elle irait dépecer son homme ou je ne sais quoi, d'une manière très vulgaire, très violente, quelle aurait été la réaction de l'opinion publique? Je pense que les gens auraient été choqués par le langage, mais que l'indignement aurait été largement moindre, peut-être que la musique aurait même été considérée comme humoristique. Pourquoi ? je n'ai pas la réponse exacte mais je pense que c'est pour une raison simple: c'est qu'il est courant d'entendre parler de femmes battues, de maris qui pètent les plombs, et de ce genre de choses, mais beaucoup moins des hommes battus, qui existent pourtant bel et biens et sont même défendus par des associations comme SOS Hommes Battus. Cela signifie-t-il que la violence des femmes envers les hommes est plus tolérable?

    RépondreSupprimer
  31. C'est un fait connu de tous, même inscrits dans l'Histoire, les femmes ont été opprimées, ignorées, martyrisées car considérées comme inférieures aux hommes. L'inverse historique n'est pas connu pour les hommes. Par contre cette discrimination inscrite dans l'Histoire est connues par d'autres communautées: les personnes de couleurs, les personnes de religions spécifiques, et également les homosexuels... Dont l'indignement est plus "connu" est considéré comme plus "légitime", et donc plus... Je ne dirais pas exagéré, car il est normal de s'insurger contre un manque de respect. Mais dont la répercussion médiatique, mais aussi sentimentale, est plus importante. "On est au XXI°eme siècle, comment peut-on encore tenir, après toutes ces années d'esclavage, ce genre de propos racistes?" propos que j'ai entendu d'une personne de mon entourage, qui ne parlait pas d'Orelsan cela dit, mais c'est pour illustrer la répercussion qu'ont les discriminations du passé sur celles d'aujourd'hui.

    Quand il dit dans Suicide social "danser sur des chars, c'est ça votre fierté?", oui il s'attaque aux homosexuels, comme il s'attaque avant ça aux grands patrons, aux gosses de riches, mais aussi aux familles des campagnes, aux vieilles commères, aux personnes moyennes, aux Parisiens... J'avoue que cette phrase m'a plus choquée que "sale pute". Mais il écrit en se mettant dans la peau d'un gars désenchanté par cette société qui crache sa haine pour ce monde, et en la réécoutant, je me suis dit qu'il dénonçait plus le fait que dès que l'on dit quelque chose sur la communauté gay, on est catalogué comme homophobe (à tort ou à raison). Evidemment on ne peut pas se permettre de tout dire à titre publique, et c'est logique que ce genre de paroles blesse et soient prises comme des insultes.

    Après il est peut-être vraiment homophobe. C'est dommage, mais je dois dire que je m'en fous, c'est un chanteur, pas un militant. C'est malheureux mais il y en a partout des homophobes, et je ne trouve pas qu'Orelsan fasse là non plus l'apologie de l'homophobie dans ses textes publics. Il dit des choses qui peuvent être affreuses, mais n'invite personne à s'aligner à ce qu'il dit. Je le vois vraiment dans une optique de "personnage" dont il raconte une histoire, rien ne dit que lui-même adhère à 100% ce qu'il écrit. Après tout, il ne s'est pas suicidé après avoir écrit Suicide social...

    Je ne dis pas qu'Orelsan est un grand intellectuel incompris, que ses messages sont trop subtils pour être compris, mais plutôt qu'ils sont trop ambigus pour être clairement définis comme propos "homophobes", "mysogines" ou autres.

    RépondreSupprimer
  32. Je pense donc qu'être une fille et aimer Orelsan n'est pas -forcément- l'expression d'un "syndrome de Stockholm des nénettes qui cherchent un grand méchant loup". Je pense qu'il y a plusieurs raisons de l'apprécier, et que ces filles sont libres de faire un tri. Elles peuvent trouver les propos de Suicide social intéressants sans pour autant apprécier les sous-entendus homophobes, ou même être choquées par les propos de "sale pute" mais aimer écouter la Terre est ronde.

    Je trouve personnellement plus choquant de voir des jeunes filles aduler des mecs qui présentent les femmes explicitement comme des objets, comme Snoop Dog ou Flo.Rida pour ne citer qu'eux (parce que quand l'un dit "girl, je vais te faire mouiller", et l'autre "agenouille-toi bébé et souffle dans mon sifflet" avec le sourire, tout content d'eux, je trouve ça autrement plus désolant), plutôt qu'elles disent aimer les textes dénonciateurs pas trop cons d'Orelsan, même s'ils sont plus ou moins fins.

    Je m’excuse, ce commentaire est vraiment long. Je ne suis pas une défenseuse d’Orelsan, mais une de mes amie l’aime vraiment beaucoup, en tant que chanteur et dénonciateur d’une société qui ne fait plus rêver les jeunes. Je trouvais ça dommage d’amalgamer ces filles avec des « pintades soumises », qui s’intéressent seulement à son côté « bad boy ». D’ailleurs, il fait quand même plus jeune paumé que bad boy.
    Enfin voilà, je vous remercie de m’avoir lue.

    RépondreSupprimer
  33. Tu n'as ABSOLUMENT rien compris à Orelsan.

    D'abord tu penses qu'Orelsan fait du second degré. Mais en fait non. Il "joue" divers personnages avec sérieux et brio. Il parvient avec un sens de l'empathie très large et certainement à ses observations, à se mettre dans la peau des autres ( infidèle, macho, mec largué, etc .). Le fait qu'il parle en "je" ne signifie pas qu'il parle de lui.

    Ensuite, il n'est SUREMENT pas MACHO ou misogyne. Au contraire, c'est flagrant que c'est le type qui va te respecter encore plus que ton père. Je me demande bien quel passage de quelle chanson tu n'as pas compris pour penser ça. Au contraire, il balance aux meufs la nature profonde des mecs, et elles ne le croient pas. Sa chanson "Pour le pire" est vraiment parfaite : oui les mecs pensent comme ça!

    Concernant son homophobie ... là encore où as tu entendu ça? Il ne fait que secouer la communauté gay ( au travers de sa chanson suicide social qui là encore, ne parle pas de lui,il s'est mis dans la peau d'un gars qui HAIT le monde entier et se hait surtout lui même) en disant que c'est bon, maintenant les gens voient des homophobes partout'( comme toi ) qu'il faut stopper et surtout, que si ils veulent être crédibles c'est pas en dansant en mini jupes torse nu avec des ailes d'ange sur le chariot de la gay pride que ça va arriver .

    Pour " Ils sont cools" sais tu seulement de qui et de quoi ils parlent? Cette chanson est un chef d'oeuvre. Comprends tu seulement le sens de cette chanson?

    Orelsan est un génie, il a une intelligence incroyable, il voit clair, il balance des réalités, mais bon, enfermés dans le déni et le refoulement les gens veulent "brûler" celui qui dénonce, bhein oui, il en arriverait presque à démonter leur petite illusion de vie dans laquelle ils sont enfermés. Le vilain!

    Le problème n'est pas Orelsan, mais ce qu'il renvoie : la vérité.
    Ca ça fait mal, ça fait peur, parce que plus personne ne vit dedans.

    Tu ne donnes pas ici ton avis, tu accuses franchement un type de choses qu'il n'a pas commises. Fais pas style " chacun son opinion". Tu ne peux avoir une opinion sur une chose que tu ne comprends pas.
    C'est comme si tu disais " Titanic c'est trop nul comme film d'horreur". Forcément que c'est nul puisque c'est pas du tout un film d'horreur, si c'est nul c'est parce que t'as rien compris.
    Orelsan c'est pareil, si t'aime pas c'est parce que t'as rien compris.

    Alors va chez Morphéus ou un psy prendre la pillule de réalité, ré-écoute Orelsan et tu verras à quel point il ne se trompe pas :)


    PS : Orelsan est un grand fan de Freddy Mercury :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, merci pour ton commentaire, il m'a amusée.
      ce texte a un an. aujourd'hui mon avis a changé concernant ce bon vieux Orel, disons que je suis passée d'une relative colère à l'indifférence.
      je n'aime pas sa façon d'écrire et je pense que c'est un type bien qui ne sait écrire qu'à travers la lorgnette d'une galerie de personnage pathétique.
      Mais je partage ton avis, "Titanic c'est trop nul comme film d'horreur".

      Supprimer
    2. Personnellement j'aimais beaucoup ce que faisait Orelsan, jusqu'à ce que je découvre, non pas "Sale pute", pour laquelle je trouve ses explications justifiée dans on note le côté je de rôle dans la mise en scène avec le personnage féminin, mais "14 février", avec entre autres paroles sympathiques, "Arrête de trépigner / Ou tu vas te faire Marie-Trintigner" ou encore "suicide social", suite de poncifs éculés.

      Avec lui on sort TOUJOURS l'argument du "il se met dans la peau de ", "c'est un personnage", mais on ne choisit pas d'incarner souvent le même type de "personnage" par hasard. A moins de vouloir combattre ce type de personnage en ajoutant une distance qui rend ce personnage haïssable, qui fait qu'on ne peut s'identifier à lui, comme le fait si bien Jérémy Ferrari.

      Je n'aime pas non plus l'argument du "il balance la nature profonde des mecs car les mecs sont comme ça". Il n'existe AUCUNE nature profonde propre à tout un genre, non. Chaque individu est différent, et NON tous les mecs ne sont pas comme dans sa chanson.

      A part ça, il y a de nombreux titres de lui que j'aime beaucoup, et de toute façon je distingue l'homme de sa création. je ne sais pas qui il est vraiment, mais certains de ses propos dans ses textes me retournent carrément le bide, car s'il s'agissait de personnages qu'il voudrait rendre criticables il s'arrangerait pour que l'on comprenne le second degré ou que l'on se distancie du personnage incarné (un peu comme dans "l'homme pressé" de Noir Désir). Or ce n'est pas le cas. A moins que l'on me démontre qu'il est capable de distance dans son oeuvre elle-même et pas quand il répond aux journalistes. Car on juge une oeuvre non pas à la sympathie de son auteur mais à l'oeuvre elle-même...

      Supprimer