Georges

Georges

jeudi 19 avril 2012

La peur qui fait peur

Les élections, parfaite occasion pour observer des pleutreries de cour d'école. 

Des petites personnes qui s'effraient d'un bolchévisme fantasmé.

Elles ont les boules d'être écrasées par une colère qui ressemble pour l'instant à une vague joyeuse.

Normal, dans leurs taules cérébrales ça va du bleu au rouge en passant par le blanc.

Des rictus pathétiques de trouille, la bouche qui balbutie sa peur de devenir l'uhèressesse. 

Il y a des vraies raisons de flipper, on les connait, c'est bon.
Mais non,ça flippe de devenir des instruments du communisme,ça préfère avaler des angoisses cheap en algeco, du merdique et des couleuvres.

Tout sauf du rouge, s'il vous plait, merci. 

Seriously, il n'y a pas assez de raisons de se mettre mal sans passer par la case : Viens, on dit que je me fais un film et que c'est un navet?

Ces conneries ne sont plus drôles.

Elles sont la preuve que la joie des bons perdants fait peur. Que l'espoir qui s'affiche c'est indécent. 

Je ne suis pas en train de dire de voter pour l'espoir et la joie, chacun ses délires d'isoloir, mais cette peur rance est vraiment pathétique. 

(Aucune décapitation n'est prévue si jamais les bolchéviks passent hein)
Voilà. 







8 commentaires:

  1. le banquier anarchiste19 avril 2012 à 19:02

    Quand Pessoa compte pour du beurre, les vaches ont de beaux jours devant elles ; entre les deux tours

    RépondreSupprimer
  2. http://www.deezer.com/fr/music/track/7741518

    RépondreSupprimer
  3. Rhooo...et moi qui viens de planquer mes allocs d'ASS en Suisse...

    RépondreSupprimer
  4. Tu as bien fait, les Bolchéviks veulent taxer l'ASS à 75 %. Il parait aussi que nous serons tous habillés pareil.
    J'ai peur.

    RépondreSupprimer
  5. le banquier anarchiste, je ne te comprends pas tellement.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis dégoûtée du score de Le Pen, les gens ont préféré voter pour le parti de la division, de l'exclusion, de la peur. J'avais voté pour l'espoir, le changement, la solidarité, je suis déçue des résultats. Tout va continuer comme avant, avec une droite plus que douteuse qui prend ses électeurs chez Le Pen.
    (bonne fête quand même Georges !)

    RépondreSupprimer
  7. ça commence à ressembler à un forum

    RépondreSupprimer
  8. Leslie, oui, je suis déçue aussi et je peine à imaginer la suite.
    Merci pour la saint Georges! ;)

    RépondreSupprimer