Georges

Georges

vendredi 10 février 2012

Easy Listing #...

_ Longtemps pour te moquer tu as utilisé l'expression "disparue de l'Yonne" comme un adjectif, mais seulement dans l'intimité. Aujourd'hui tu peux le dire, tu t'en fous qu'on te considère comme une connasse.  

_ Les gens qui commencent une phrase par : "tiens c'est rigolo parce que..." sont 1) rarement drôle 2) rarement à propos. 

_ Avoir la grippe est un moyen tout à fait cool d'éviter les bises électriques du grand froid. Quand y a un truc qui fait masse et que tu disjonctes à chaque contact.

_ Garder la souche dans laquelle était planté ton sapin de noël pour en faire un mini tabouret est une idée moisie, d'après ton parquet. 

_ Relire "Sur la route" de Kerouac te donne envie de tout plaquer et de devenir serre-freins pour la Southern Pacific ,rencontrer des dingues un peu partout sur le bord des routes et dans des clubs de be bop.

_ En réalité t'as rien envie de plaquer mais c'est façon de parler. Cette vie sur la route, c'est des kilomètres de rêves, surtout pour une fille qui est de fait interdite de traversée des USA en stop à cause des trucs de mœurs qu'on connait tous. 

_ Tu aimerais maitriser tellement de choses qui sont faites pour glisser entre les doigts de qui veut s'en emparer, c'est une horreur. 

_ Par exemple, maitriser l'art des phrases courtes. 

_ Par exemple.

_ Refiler des textes, paquet de feuilles flippées, à une personne qui ne comprendra surement pas c'est l'angoisse. 

_ Se répéter que cette personne l'a demandé et que par conséquent c'est pas grave, ça ne console pas. 

_ Il y a une animosité décuplée en ce moment. Élections, nianiania.

_ Après avoir vu l'émission sur la Greco dimanche dernier, tu t'es dit que son nez d'origine était carrément mieux que le neuf, et ça lui donnait un chien pas croyable. A son sujet tu es restée perplexe, parce que tu avais dans l'idée qu'elle était une artiste et non un personnage. Avec son ex-nez, elle a perdu son arrogance. 

_  Apprendre qu'il y avait une personne dans R2D2 t'a fichu un coup. Emploi précaire à Hollywood, et ce pour les 6 épisodes de star wars, on achève bien les nains. 

_ La fièvre inspire des délires hallucinés que tu as regardé passer sur le plafond de ta chambre, écran où tu as projeté des éclats de ta folie. 

_ Des morceaux de conversations inventées, qui ne mènent nulle part, qui laissent les mains vides, que tu as déjà oubliées...
_ Quand tu ouvres cette page, le titre du blog apparait en Comic sans MS, la typo la plus pourrie de l'histoire, si ça fait pareil chez vous, pensez à une vilaine ironie du sort. 

_ Tu aimerais partager des extraits de la passionnante relecture de Kerouac dont tu avais tout oublié. 

_ Avec le courage, les mots reviendront. De toute façon, ils reviennent toujours. 

_ Avec les mots, la solitude, celle qui fait partie du pack papier/stylo.



Je n'avais rien d'autre à offrir que ma propre confusion.

6 commentaires:

  1. J'en veux bien, moi, des extraits de Kerouac. :-)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai toute une sélection, mais c'est long et pour l'instant je préfère avancer dans ma lecture. Mais c'est bientôt la fin. Déjà.

    RépondreSupprimer
  3. Je m'en occupe alors, voici mon prefs:

    "Don't bother me, man, I'm happy where i am. You lost me one night in Detroit in 1949. What right have you to come and disturb my reverie in this pukish can? [...] During the night at least a hundred seaman came in and cast their sentient debouchements on me till i was unrecognizably caked. What difference does it make after all? Anonymity in the world of men is better than fame in heaven, for what's heaven? what's earth? All in the mind."

    Le pack solitude/papier/stylo: excellent

    RépondreSupprimer
  4. Diableries que ce tourbillon d'images. Il y en a forcement une qui va te captiver. Le pouvoir d'identification fonctionne à bloc avec celle-ci. Pour un temps. Tes mots, c'est encore autre chose.

    RépondreSupprimer
  5. Merci nokine. Cette photo est sur ma page tumblr, elle m'avait donc déjà captivée.

    RépondreSupprimer