Georges

Georges

vendredi 13 janvier 2012

Foutaises...

Perte du triple A. 
Retour de ton triple Ah. 
Tu gagnes. 
Large.
Sortons nos idées pare-balles.
La création au centre des 100 prochains jours. 
Ne pas se laisser endormir par autre chose que des rêveries folles. 
Ecrire des mots kalachnikov qui élèvent, qui éveillent. 
La rue est un carnet à spirales, elle attend des souffles post-it, elle attend qu'on la sauve de la publicité agressive. 


Elle attend que nos pas tremblent d'une même ferveur. Celle des héros que nous serons. 


Ceci est un poème d'espoir. Cette comédie de vie ne  nous mérite pas. 
Ceci est un tract éphémère.
Ceci est une invitation à commencer un spectacle d'un genre nouveau. 
Carnaval coloré. 
Milice désarmée. 
Jeunesse éternelle.

3 commentaires:

  1. Aux arbres citoyens!
    Formez vos bataillons
    Prions, prions
    Qu'une plume dure
    Abreuve nos cerveaux !

    RépondreSupprimer
  2. Désolé je taillais ma plume!
    tu disais ...

    Me dis pas que j'ai raté le départ ?
    " Mimiche remballe les bières!"
    " Bah pourquoi? "
    " On a raté la caravane j'crois!
    c'est ballot quant même "

    RépondreSupprimer