Georges

Georges

jeudi 8 décembre 2011

True Story

Sur TumblR tu t'envoies des citations-mantras à longueur de promenade. 
Tu apprends à connaître des gens à travers les photos/morceaux/vidéos qu'ils postent.
Pas de posture particulière, un titre et des images.
C'est étourdissant de slogans rapides mais réconfortants, pas juste" la guerre c'est mal", une proposition séduisante comme "l'art c'est mieux". 

Une injonction à ne pas faire les choses à moitié.
Du carpe diem to take away. 
Mais pas de moral, des propositions. 

Le plaisir léger de voir une jolie paire de fesses et des skaters funambules. 

La chimie de la simplicité, aimer, sourire, rebloguer.
Des riens qui te réjouissent et te sortent la tête du cul.
Des félins, Jim morrison, James Dean, Marilyn...
Des rues dans lesquelles tu rêves de taper un sprint contre la lumière du jour qui décline. 
Des promesses de voyage, la certitude de l'inconnu. 

Tout ça dans un contexte socialement sinistre.
Une faille bienvenue dans une réalité sordide. 
Pas la tienne, la notre, celle de qui veut bien se sentir concerné. 

Une révolution inoffensive et visuelle qui nique sa race au père noël et à sa clique de lutin tête à claques. 

Le spleen et l'idéal s'y donnent la main. 

C'est un bel outil, c'est celui qui s'adapte le mieux à tes besoins, tes gourmandises et qui stimulent toutes les parties de ton cerveau qui ne sont pas engluées dans la peur du lendemain. 

Tu peux y être nomade, comme tu penses l'être intrinsèquement.
Génétiquement, historiquement. 
Adverbialement.
Tu peux être cri et murmure en deux clics de souris. 
Tu n'es pas ambassadrice officielle de T. mais vraiment, c'est là qu'en ce moment tu fugues à tue tête te laver du reste. 

Des minutes volées à ta journée pour regarder défiler des rébus, des questions et des réponses dépareillées. 



Nota: Vous venez moins par ici. 
Peut être consommez-vous des trucs en dur sur fond d'esprit de noël. 
Pour toutes réclamations à base de : applique toi gredine on viendra plus souvent. merci de lâcher vos comms!

Ps: Tu fais ta crâneuse mais t'as quand même un arbre (plus grand que toi et Malena) dans ton salon. 
Reste à l'habiller....

Ton ailleurs Clic!

3 commentaires:

  1. Pas d'arbre, pas de salon. Comme ça je vais où je veux. (Up)

    RépondreSupprimer
  2. Le truc de fou c'est que j'ai un salon et un arbre mais je vais QUAND MEME où je veux!

    RépondreSupprimer
  3. Bel éloge de tumblr. =)
    Idéal pour une promotion si tumblr avait besoin de promotion...

    C'est vrai que c'est un espace de réalité très différente. Preuve encore que les hommes ont besoin du rêve.

    RépondreSupprimer