Georges

Georges

lundi 12 décembre 2011

Soyons clairs.

H

8 commentaires:

  1. Le soulagement est palpable dans toutes les consciences

    RépondreSupprimer
  2. Tu te moques de moi???!!!!
    J'adore ça :)

    RépondreSupprimer
  3. Ah!... Écrire sous l'influence du foie-gras... Le résultat pourrait être dévastateur. ^^

    RépondreSupprimer
  4. Le Forban : je crains de bouder le foie gras, et le saumon. En gros, je vais tourner au champ'.

    Calyste: Vous d'mêêêêêêême mon cher ami.

    RépondreSupprimer
  5. L'irrévérence est à la portée de tout le monde. Proposer à Mamie de passer 1 h chez elle pour l'épiler avant la fête parce qu'elle ne voit plus très clair ou qu'elle a du mal à lever son bras est peut-être moins jouissif. Sauf pour Mamie, qui est la première désolée de ne pas être au top.
    Désolée quant à moi de jouer dans la catégorie chieuse, mais voilà chuis comme ça, l'impertinence facile m'énerve et me déçoit et je préfère le dire que de l'avoir sur l'estomac.
    Bonne fêtes à toi
    Plume

    RépondreSupprimer
  6. Euh oui, je suis tout à fait d'accord avec toi, je disais ça comme une jeune conne qui ne réfléchis pas. Tu sais. Pas "méchamment", si je peux me défendre.
    Tu ne passes pas pour la chieuse, mais je me sens un peu plus connasse qu'il y a trois minutes.
    Tu as bien fait de le dire que de le garder sur l'estomac.
    Je te souhaite de bonnes fêtes aussi.
    Pour ma part, j'ai horreur de ça.
    Mais merci.
    G.

    RépondreSupprimer