Georges

Georges

mercredi 5 octobre 2011

Troll

Sur Facebook tu balances ton succès du jour : la réussite de tes examens, t'attends connement qu'on te donne du "like", "j'aime", "pouce". 
Tu le dis ici aussi, si quelqu'un veux te faire une lap dance.
T'es la reine du bal, wow. 
Un troll, pas si anonyme que ça, parce que tu réfléchis mine de rien, te reproche d'avoir pour maître à penser "Nikos Aliagas". On sent tout de suite la frustration du mec qui ne savait plus quoi dire. 
Il aurait dit tata yoyo, c'était la même. Débile et vain. 
Tout ça enrobé de smiley à la con. 
Bref, c'est loin d'être la dérouillée du siècle, t'aimerais bien un peu plus de courage pour remplacer cette ironie à trois balles, un bon mail, signé et paf, dans ta face. 
Au lieu de ça... voilà, voilà. 
ça lambine dur du côté de la critique. 
Georges. re malade.

 

11 commentaires:

  1. Je voudrais bien savoir pourquoi certaines personnes ( appelons-les donc "trolls") éprouvent le besoin de déverser leur aigreur sur les blogs et autres forums. "Seule la connerie humaine peut nous donner une idée de l'infini" (ce n'est pas Nikos Aliagas qui a dit ça). Mais quand même : ça fatigue, à force...

    Anne (solidaire)

    RépondreSupprimer
  2. Moi, les trolls (donc) me fatiguent pas tellement. Ils te rappellent à la réalité : ya plein de gens qui pensent pas comme nous. S'ils pensent. Le troll de base qui déverse son trop-plein d'échecs divers et variés sur ton joli blog vachement chiadé te dis juste qu'il s'en cogne de tes efforts (d'écriture, de look, d'ouverture, etc.). Mais il ne pèse pas lourd face à deux mots d'affection, de relance intelligente, de bienveillance. Pas lourd du tout.

    RépondreSupprimer
  3. En quoi la réussite à l'un de tes examens ferait de toi une disciple de Nikos Aliagas ?
    Toutes mes félicitations donc ! Et une bise !

    RépondreSupprimer
  4. Ne pense qu'à toi: tu as réussi tes examens! C'est super! Tiens, bisous d'un elfe!

    RépondreSupprimer
  5. Anne : ça m'intrigue surtout, je suis plus frontale, j'aime bien qu'on m'explique, qu'on développe etc... Les petits commentaires minables avec des faux airs de vanne c'est naze.

    La plume : 1000 mercis!!!!

    Nicolas : J'apprécie beaucoup ta manière de gérer les "anonymes" +/- troll sur ton blog, quel calme! tu as raison, ils ne pèsent pas lourd, mais je suis déçue de mes détracteurs, je les espérais plus fins. (Arrogance inside).

    Christophe : Oui, les gens font d'étrange raccourci... Merci beaucoup, et une bise pour toi aussi!

    Calyste : Merci, oui c'est super. bisous elfiques!!

    Injektileur : Merci!

    RépondreSupprimer
  6. "Les petits commentaires minables" : oui, ceux qui pourraient s'acompagner d'un "Nan, allez, j'plaisante !"...
    Je partage ton sentiment intrigué face à ce qui me paraît un mauvais pli pris par notre époque.

    (et puis, bien sûr : j'ajoute bisous et félicitations, faudrait pas s'aigrir à notre tour, la réussite, ça, ça fait du bien, ça guérit)

    RépondreSupprimer
  7. Anne, merci beaucoup !
    C'est vrai que la réussite fait du bien, surtout quand on se donne du mal! Bises!

    RépondreSupprimer
  8. Ben oui, on voudrait que nos ennemis soient à la hauteur. Ce n'est jamais le cas, sinon, ce serait des amis…

    Georges, c'est quoi cette histoire magique de grand-échezeaux ? Fais pas celle qui sait pas, Michèle t'a dénoncée ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Une histoire magique dis-tu?
    Je dois me renseigner sur ce que tu sais. ça m'intrigue :)

    RépondreSupprimer