Georges

Georges

lundi 31 octobre 2011

addictive

Sur Facebook, au début, on se rassurait les uns et les autres de ne pas être seuls à chercher le côté frais de l'oreiller en été, à avoir tenté d'insérer l'antivol du caddie sur lui même, à préféré les dragibus noirs, à rire seul en repensant à un truc, à ne jamais avoir terminé une gomme (d'ailleurs tu tiens à dire que tu as déjà terminé une gomme, tu es arrivé au bout du bout et t'as fini de gommer avec tes doigts, ça brûle)

OR, Facebook est le site même de la solitude. On y est seul, seul, seul. 
En admettant qu'on se trouve vraiment au bout du rouleau et qu'on hésite entre la corde et le gaz, tu fous ça en statut et t'as des réponses à la pisse style. 
-Le gaz cé tro cher, prend ta corde lol
-!!!???
-Ben qu'est ce que t'as? allez faut positiver nianiania...
-La roue tourne 

(pffff ta gueule avec ta roue!!!)

Positiver est un mot qui n'existe pas dans la langue française, il existe dans le langage marketing de l'enseigne carrefour (toi aussi ta vie a changée quand tu as compris ce que le logo carrefour signifiait? alors clique sur "j'aime"). 

Donc les relou qui veulent la ramener avec leur joie de vivre en bois, zou. 

Parfois, au fond du gouffre, à la 3ème tasse de Yogi tea quand tu n'as plus rien du Yogi et que t'as juste envie d'un bon pogo avec les murs, t'aimerais bien y dire : putain mais merde quoi, chier. 
OR, c'est indécent ...

Tu parles de ça, non pas parce que tu te sens dans cet état, mais juste parce que Fb est un foutu piège qui a anéanti le sens du mot ami. 
Dès lors, on dit : j'ai un ami OU je l'ai en ami (ouais un de plus, ça fait trop la meuf socialement au point)
Quand on y est on ne peut pas en partir, on sait que ça deviendrait compliqué d'avoir des nouvelles des personnes retrouvées qu'on aime savoir pas loin, même si ça peut sonner creux, même si c'est fake land... 

Même si sur FB la fragilité, le doute et la mauvaise humeur ont mauvaise presse.

9 commentaires:

  1. Bien sûr que si, on peut en partir: je l'ai fait, sans regrets.

    RépondreSupprimer
  2. j'adhère à presque tout Georges (moi c'est Fabien, qui ne réussit tjrs pas à s'identifier .. .fatigué le cerveau !) mais je trouve ça encore plus relou de "quitter" FB ça fait vraiment trop ... trop je veux etre different à 2 francs ... et ça sert à rien ... il y aura tjrs qq'1 qui veut placer sa roue qui doit tourner, il y aura tjrs plus de choses qui vont faire penser que nous vivons dans Fake Land mais on n'a pas le droit d'abdiquer ... nomeho! Moi je suis heureux d'avoir FB pour te lire et pour me sentir moins seul qd je lis tes états d'ame par exemple: mais je trouve pas ça trop difficile d'admettre que tout le monde ne peut pas me plaire comme toi ... ma brillante!

    RépondreSupprimer
  3. Calyste, je l'ai fait aussi, mais je n'avais plus du tout de nouvelles de ma famille et de certains de mes amis, en ayant laissé mes coordonnées pourtant.
    Beaucoup n'aiment pas écrire et je déteste le téléphone, alors je facebook... Je me sens près d'eux.
    En revanche... je pourrais faire un tri sélectif!


    Fabien: J'ai vu que tu avais réussi à t'identifier!!!!! Bravissimo :)
    Je vois ce que tu eux dire sur le fait de quitter fb. Mais je sais que quand je l'ai fait c'est parce que j'y venais et je me sentais seule plein de choses à dire mais bon : j'ai créé un blog. Et les gens sont tellement agaçants... ça créé des frustrations, de l'envie, des mauvais sentiments mais aussi de la tendresse. Enfin, c'est vivable hein quand même!!
    Grazie Fabien, pour tous tes mots qui me vont droit au coeur.

    RépondreSupprimer
  4. La "joie de vivre en bois" est le pire interlocuteur du monde. On voudrait le gifler, reviens sur terre, connard, on ne le fait pas. Cela dit, FB m'a beaucoup servi pour la promotion de mon blog et pour engager des conversations sur des sujets, mais jamais sur le perso, pas possible.

    RépondreSupprimer
  5. Il faut déterminer l'utilisation qu'on veut en faire dès le début. ce que je n'ai pas fait.

    RépondreSupprimer
  6. la messe est dites.
    Messy message.

    RépondreSupprimer
  7. Bah voila! j'arrive après la bataille... la messe est dite... et tu veux que je commente plus????
    naaaaaaaaaaaaaaaaan! tu crois quand même pas que je suis sérieux en écrivant ça et que je vais réussir à pas "parler"?????

    Je ne pourrais plus me passer de Fb parce que je suis comme toi, ça me permet d'avoir des news de gens que je n'ai pas vu depuis 10 ans ou plus! mais aussi de me recarder avec les gens que je vois souvent....
    plus facile que le multi sms....

    Tes états d'âmes sur FB, ça peut être bien pour "provoquer" un truc, caler un rencard avec un "ami de la vraie vie", le voir pour en parler "en vrai"....
    le connard qui a la roue qui tourne, tu l'envoies chier.. et ça te fera du bien en plus!!!!!!!

    (j'aime pa sla messe, fallait que je la prolonge!!!!)

    La bise.
    G.

    RépondreSupprimer