Georges

Georges

mercredi 6 juillet 2011

punching and writing

Hier t'as eu envie de te battre avec une idiote de flic qui faisait son despote de la circulation.
Température 32° et l'autre dans sa consternante tenue bleue nuit.
Elle dit a une automobiliste : ah, vous avez voulu aller plus vite hein? Ben vous tournez à droite (d'ailleurs elle parlait de la gauche) et vous faites un tour de Dijon ça vous remettra les idées en place!
La psychopathe qui sommeille en toi se réveille et tu dis : MAIS elle est tarée!!!
La flic: Qu'est ce qui a vous?
Georges: hé mais z'êtes pas tranquille hein!
La flic : si vous z'êtes pas contente c'est la même chose!
là, tu fais le truc avec la main vers la tempe qui veut dire t'es maboule ma pauv'fille.

Ensuite...  des micro-événements genre: 
Disjonction de la communauté Twitter
Découverte avec Vincent d'InfuZ
Café frappé dans un square inusité jusqu'à présent
Discussion sur la lâcheté des hommes, parfois, dans certains cas mais pas tous et pas pour tout.

Des feutres et des stylos et des cahiers non achetés
On en a plein déjà, calmos.
Signe extérieur d'alphabétisation. Paf. 
Du trois fois rien multiplié par deux fois pire. 
Du sang d'encre, un coeur de papier,
Déconnexion de l'un et de l'autre. 
Les montagnes russes. 

Des adolescents au champagne à 10h52, bac, bac, bac.
Mèches à bulles, slim à facettes.

L'ennui des gens sauf quelques uns.
Les mots te manquent, les mots se battent, affluent et du coup tu ne sais lesquels choisir.

Acharnement du rabatteur de France loisirs. 
Tu la vois ma tête? vas y scanne là, oublie là, dis le autour de toi, la fille là bas, c'est une sorcière....
c'est fini ta rengaine "yaplusd'abonnementmadamevouslesaviez?"
Ouais ok, salut, A+!!

Parfois, ici, t'as envie de parler de la personne qui partage ta vie. Le blème c'est que vous allez dire, comme je te comprends Georges, moi aussi, tout pareil, idem, the same, je l'aime elle m'aime, love is in the air et tout et tout... 

Et je serai obligée de vous dire que vous n'y comprenez rien... Et là, y'aurait free fight, c'est vous qui voyez, mais j'ai un bon low kick, je vous balayette en deux secondes. 


Georges, brouillon.





5 commentaires:

  1. "Quoi ? Qu'est ce qu'il y a ? T'as un problème ?"

    Vas y cognes !

    (mode punching ball virtuel ON)

    ;x

    PS : quand faut qu'ça sorte, ... (suite bien connue)

    RépondreSupprimer
  2. Même crypté, ça me dit. Je dois être fan, quelque part!

    RépondreSupprimer
  3. Roh l'aut'!
    J'me bat po avec les filles.....
    Pis tu connaissais meme po Infuz... pfff...
    Il deboite, le café turc frappé, hein?!?
    Le becot.
    G.

    RépondreSupprimer
  4. Kao: Tu me trouves si agressive? ;)

    Calyste: C'est fouillis, mais ça reste moi.

    Gueurn, c'était café tout court, le mec on l'a blasé direct... avec son lait concentré et son sucre. On n'aime ni l'un ni l'autre NOUS! envoie le café froid avec glaçon gentil mossieur!

    En tout cas c'est cool que tu ne tapes pas les filles, tu les foutrais KO. moi je cherche toujours la bagarre mais on me la refuse... J'ai un physique impressionnant faut dire!

    RépondreSupprimer
  5. Tant que tu t'exprimes librement je ne peux que t'encourager à continuer ^^.

    Pour ce qui est de te battre, enfiles des gants : nombre de combattantes entraînées peuvent largement gagner des combats contre des hommes. ;)

    RépondreSupprimer