Georges

Georges

dimanche 17 juillet 2011

photolisting

Écrire sur la tablette d'un TER:


Faire des dessins mal assurés et insignifiants aux terrasses des cafés :

Arborescences.




Parkinson était un cubiste
Listen to...
Revenir à de vieilles obsessions poétiques: 


Acheter des livres à regarder avec des lunettes de soleil :

 
Avoir des conversations troubles d'une bicyclette à l'autre avec Malena: 
Ptain, il avait un gilet en laine...
Ah bon? 
T'as pas vu? 
Bah non.. j'ai pas trouvé qu'il avait un coup dans l'aile...

Fêter le retour du moleskine, bandeau réséda (ou vert si vous préférez) couverture rigide et pages blanches!!

Freiner la consommation de ceci

Forcer la pratique de cela









                                                                   
    
Entendre une dame dire, alors que le ciel est super menaçant, qu'elle sent le vent de la pluie. C'est très amusant ça, les gens qui se prennent pour des météorologues alors qu'ils ont ni plus ni moins des yeux pour voir. 

Devoir changer d'endroit pour prendre un café, parce que l'industrie change de tête. Coût de l'opération pour toi, 50 centimes d'€ supplémentaires par tasse ce qui risque de réduire ta consommation.

Faire des rêves hyper collector avec des gens dont tu avais oublié jusqu'au visage. Se réveiller dans un état vaguement stoïque. Réfléchir d'emblée au pourquoi, comment... Ne toujours pas comprendre ce qu'il y aurait à chercher par là bas, si loin. 

Continuer à écouter : Cloud control / Jefferson airplane / The Dears / Villagers/ Art Brut


Rire de ceux qui doutent du fait que tu sois une artiste.



8 commentaires:

  1. Tout comme ceux qui n'arrêtent pas de se glorifier: "Je l'avais vu venir! C'est pas faute de l'avoir prévenu!"

    RépondreSupprimer
  2. Calyste: Tout à fait. parler pour ne rien dire... Pour se conforter dans de douillettes certitudes.

    RépondreSupprimer
  3. 50 cent coins genocide 2011-ongoing
    RIP
    :'(

    sinon, j'aime bien tes cubes, j'avoue :o

    RépondreSupprimer
  4. Vi vi, l'est temps de freiner sur les (.....)pines pa'ceque là ça vire à l'obsession!!...

    (pour le bureau des réclamations: la photo n°4 ne s'affiche pas)

    RépondreSupprimer
  5. Je vote à mon tour : j'aime bien la photo 2 (la 4 s'affiche mais c'est la 2 ma préférée!)
    du coup, tu le bois où ton café maintenant? (je ne désespère pas en boire un en ta compagnie à court ou moyen terme...)...
    Le bécot.
    G.

    RépondreSupprimer
  6. Ma photo préférée est celle de Piergil :)
    Ben je le bois chez moi ou au bareuzai quand je peux profiter de la terrasse/
    Sinon mayence, jacquemart ça doit être moins cher et moins bourgesque. j'irai voir ça :)

    Injektileur: merci pour les cubes ;)

    RépondreSupprimer
  7. Dit donc, moi je suis tombée sous le charme des écrits de morrison!

    Ouais les cubes ils sont cools. :)

    RépondreSupprimer
  8. Salut Mademoiselle Pluie, ton blog est très sympa!
    Bienvenue ici! à + et merci à toi aussi pour les cubes!

    RépondreSupprimer