Georges

Georges

mercredi 8 juin 2011

Tu as déjà été adolescente?

Hier alors que tu t'apprêtes à rejoindre la table à laquelle tu t'installes chaque jour pour une "vision globale de la salle de cantine", tu t'aperçois que deux gamines se sont installées en face de ton assiette. Deux gamines qui t'ont toujours manifesté une certaine animosité.
Suspicion à tous les étages.
Courageuse, tu y vas (courageuse et obligée) tu leur balances un salut les filles + sourire méfiant.
Pour la première fois, elles ne te regardent pas comme si tu étais une fistule et te répondent même plutôt gentiment.

Alors tu les regardes te fixer comme si tu avais inventé les pet shop. Que se passe t-il...
On te sert une assiette avec seulement du riz et Emma te demande pourquoi tu ne manges pas de viande.
G: chuis végétarienne
E: Trop classe
G : ...

OK, tu passes du statut de la tarée avec les lacets fluo à une fille trop classe. Promotion day!

Elle m'explique que sa mère à été végétarienne parce qu'on l'a dégoutée des cœurs d'agneau et que ça avait un goût de sang. Tu lui dirais bien que c'est gerbant comme conversation mais ça fait tôt pour briser un copinage naissant alors t'avales ton riz en oubliant le goût du sang.

E : et toi? C'est quoi qui te dégoutes? les antibiotiques?
G: Oui, entre autre...

Emma, elle a ce truc des enfants élevés sans la télé, avec France Inter, le Charlie Hebdo de papa, de la bouffe bio, des birkenstock pour toute la famille et les vacances au Mont St Michel.
Ouais ok. Clichés.

Contrairement aux autres filles de sa classe elle ne fait pas de chichis. ça détend. En revanche elle fait preuve d'une finesse d'esprit parfois déstabilisante, elle est victime de sa vivacité et arrogante de timidité.
Tu aimes.
Elle a juste sa flik flak qui fait comme tout le monde. Parce que ouais, c'est vrai que si à 10 ans t'as pas une flik flak t'as raté ta vie. ça se vérifie.
Quand t'avais 10 ans, c'était swatch. Les suisses donnent l'heure aux enfants depuis des générations.

Emma te parle d'Hayao Miyazaki et elle est loin d'être à la masse. ça te change des conversations Naruto/catch/les inconnus/ de ceux qui, eux, ont la TV.

Vers la fin du repas, sa voisine restée discrète, hésite...
A: Hm... j'aimerais bien te poser une question.
G: ben vas y...
A: non mais...
G: pose, et si c'est trop perso je ne réponds pas et c'est tout.
A: ... Est-ce que tu as été adolescente?
Parce que les adultes, je crois qu'ils n'ont jamais été adolescents...
G: peut-être qu'ils ne s'en rappellent plus...
A: tu t'en rappelles toi?
G: ... Oui, très bien. 

Conclusion, A+E sont tes nouvelles potes!! 


6 commentaires:

  1. C'est marrant, les souvenirs de l'adolescence nous reviennent tous à la face en ce moment. Je suis retournée avec Gwenonwyn (avec qui j'étais au lycée), dans la ville dans laquelle nous allions quand nous étions au lycée. On a fait un petit retour aux sources de tout les endroits qu'on avait l'habitude de fréquenter, évoqué des souvenirs... Une petite madeleine de Proust. Mais même si tout restait familier, on se rend compte que notre regard à changé. Qu'on ne pourrait plus agir aujourd'hui comme on pouvait le faire quand on était ado. Cette espèce d'insouciance qui passerait presque pour une sorte de stupidité au yeux d'un adulte. Certes on devient adulte, mais quand on voit ce qu'est un ado, comment il vit, pense... Même si je n'ai pas la sensation d'être "adulte", je suis rassurée de savoir que je suis sortie de cette période. Mais il faut continuer à ce dire que cette période à fait partie de nous, pour pouvoir se mettre à la place de ses jeunes ados, qu'avec des yeux d'adultes on trouve parfois si cons ^^

    RépondreSupprimer
  2. à 10 ans ça va encore... c'est après que ça se gâte. Je trouve ça très touchant les interrogations des enfants, ça me rappelle effectivement cette période, plutôt horrible.
    Je ne trouve pas qu'on soit si insouciant à cette période. Au contraire, mais c'est en fonction du vécu de chacun. Je me sens moins soucieuse maintenant !!

    RépondreSupprimer
  3. Pour moi l'adolescence est la pire des époque, mais comme tu dis, ça dépend des gens...Mais ça n'est certainement pas l'époque de l'insouciance...Y a que les vieux pour dire ça, quand ils ont soigneusement perdu la mémoire.

    RépondreSupprimer
  4. Alors, je ne dois pas encore être vieux, parce que je pense tout pareil!

    RépondreSupprimer
  5. La plume : il n'y a pas que les vieux pour dire ça, il n'y a que les "vieux cons!!!"

    Calyste: tu n'es ni vieux, ni vieux con! L'instit de ces jeunes filles leur a dit le matin même que l'adolescence, lui, il n'avait jamais connu... C'est un vieux con de 35 ans :)

    RépondreSupprimer