Georges

Georges

mercredi 6 avril 2011

La faim

Un homme t'interpelle dans la rue, il porte le gilet bleu "action contre la faim". Tu lui dis que tu n'as pas les moyens, c'est vrai. Tu lui dis aussi que tu te sens active contre la faim, à ta façon. Que tu es responsable et mesurée. Que tu essaies de faire les choses bien.On se sent toujours un peu obligé de se justifier, de prouver que oui, on fait bien tout comme il faut, enfin, on essaie, c'est pas facile, Mr Owen.G.

Tu lui redis, des fois que ça soit tombé dans l'oreille d'un sourd, que tu ne termineras pas ce petit brin de causette par un RIB et une autorisation de prélèvement au cas où, il est prévenu.

Tu ressens le besoin légitime de voir que lui, que tu peux dès lors appeler Owen, est bien adhérent d'action contre la faim, il te sort une carte et d'autres aussi, WWF, MSF... Ok cool. Maintenant parlons.

C'est donc ce que nous avons fait, c'était dynamique et passionné, discussion à bâtons rompus, nous sommes tous les deux d'accord pour trouver qu'effectivement, on tire la chasse d'eau pour trois gouttes de pisses et que c'est de l'eau potable et que c'est écoeurant et que blablabla....

Pendant qu'on discute en grillant clairement au soleil, tu observes que passent à côté de lui, Mr Owen.G über impliqué et tout et tout... des gens qui portent des sac siglés, qui sentent bon la thune, qui eux, auraient bien besoin d'être convaincus. 

Tu lui fais remarquer et il répond : non mais attends, elle, jamais de la vie elle donnera.... Mais toi non plus, c'est bien ça le problème. Parce que toi tu sens la cantine et la marche à pieds, les économies de bout de chandelles et que même si t'es sympa et plus accessible que miss comptoir des cotonniers labellisée "dijonnaise" tu ne vas pas donner 7€/mois à action contre la faim...  En tout cas, pas pour le moment. 

le truc con, c'est que c'était un moment sympathique mais à la fin... il t'a quand même demandé un RIB. Et ce qui est désagréable c'est d'avoir à dire non pour de bonnes raisons et se sentir mal dans son froc alors que d'autres pourraient mais ne font pas.  Après avoir discuté sur l'air du "Nord Vs Sud". Tu te sens comme une connasse du nord qui veut pas lâcher son fric.

Owen.G. qui sent mon malaise: Ok Georges, tu sais quoi? ya que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, alors on se revoit quand tu veux! Take care! take it easy! (ouais Owen c'est un surfer tu vois)

Tu te casses avec le sentiment d'être une radine doublée d'une imbécile qui ne changera pas d'avis... Pour l'instant.

Regardez We Feed The world : le marché de la faim. 



Allez y mollo sur la chasse d'eau hein! Et sur la viande aussi (monomanie)

Votre bon Georges.

5 commentaires:

  1. D: la viande, c'est chaud ><
    pour le reste, sache que ça fait partie de leur "métier" de te faire sentir coupable de pas donner. Il faut aussi savoir que "malheureusement" ce ne sont jamais les plus nantis qui donnent d'emblée. Et c'est pour ça que contrairement à ce qu'ils disent, ils n'arrêtent pas tout le monde. Seulement les jeunes à l'air sympa qui donneraient a priori plus facilement que les autres.

    RépondreSupprimer
  2. Salut Georges,
    c'est la première fois que je viens sur ton blog, j'ai lu un de tes commentaires sur celui de Névrose Mondaine.
    J'ai commencé un bouquin qui t'intéresserait (du moins je l'espère) il s'intitule:
    L'aide fatale, il coute 20Euros mais tu peux surement le prendre dans une bibliotheque.
    Livre écrit par une femme d'Afrique et pour l'Afrique (afin de donner des pistes de solutions aux maux que l'on connait).
    Super interessant surtout parce que c'est pas un blanc qui le dit. (Je suis blanche, j'étudis en Coopération Internationale à Montréal-­> oui j'essaie de justifier ma façon de parler)

    Bobby

    RépondreSupprimer
  3. @Injektileur : ouais, en fait j'ai été déçue parce que la conversation été sympa, mais c'est du marketing tout ça, of course, suis je bête. C'est juste contrariant quand tu penses parler d'égal à égal.Mais bon c'est fait! regarde le marché de la faim, au moins sur le poulet, je suis sûre que tu vas lever le pieds ^^

    @Bobby : Merci pour la réference du livre, je regarderais à la bibliothèque, peut être pas tout de suite parce que je croule sous les lectures pour mes cours mais vite! C'est sympa à toi!
    Et je te souhaite la bienvenue sur mon blog :) je vais aller me balader sur le tien! à tantôt! ;)

    RépondreSupprimer
  4. j'ai bien apprécié la lecture de ce billet, justement par rapport à la lecture de "La maladie de la mort" de notre chère et défunte amie commune Marguerite.

    Le style est bien particulier et agréable.

    -r

    RépondreSupprimer
  5. Je l'aime assez moi aussi... cette semaine n'a pas été de très grande qualité. Mon écriture s'en ressent.
    Mais j'aime bien ce texte. C'est le seul pour ces jours ci. Merci de ta visite Rémy.

    RépondreSupprimer