Georges

Georges

mardi 15 mars 2011

"donnez moi de nouvelles données...."

Il y a une symétrie entre ta perception du mois de Mars et celle du mois de Novembre. C'est quasi mystique. 
En tout cas, inexplicable. 
Tu oscilles entre lassitude et excitation.
Humeur sinusoïdale, des abysses profonds et des pentes abruptes. 
Tu en as peur et t'en réjouis. 
C'est tour à tour confortable et vertigineux. 
La gerbe, à la longue. 
Space mountain attitude. 
Et là, t'es à deux doigts de descendre du manège pour finir l'hiver hors d'atteinte.
C'est sûr, Mickey et sa clique flippante ne viendront pas te chercher au fond de ton lit.
à part ces observations tout à fait sans intérêt. Tu constates que ce blog, que tu voyais comme un échange, une discussion, revient à parler aux murs. Ce que tu faisais déjà avant. 
C'est le côté ingrat du truc. 
La blessure narcissique.

Tu pourrais évoquer l'actualité mais que dire : c'est atroce? On sait. 

Tu lis des livres dont tu ne sais pas quoi dire. 
c'est bien/c'est naze. Voilà ton vocabulaire consacré aux critiques littéraires. 
A plusieurs reprises on t'a fait remarquer la finesse de tes analyses (si si).
A force des les affiner elles sont devenues inexistantes.

Tout ça pour vous dire que tu aimerais partager tes lectures et tes impressions. 
Peut être que ça parle à une fibre trop intime de ton être et que tu n'arrives pas à en parler. 

Quasi mystique, quoi.

"A perte de vue dodelinent les grues"

En mars, le 15, aujourd'hui, Alain Bashung est mort.
En novembre, le 25, Barbara est morte.
Tu es leur orpheline...C'est comme ça que tu le sens.
C'est présomptueux, c'est tout ce que vous voulez.

Tu n'en es pas moins leur orpheline.
Sur une échelle de 1 à 10 à quel point faut il se sentir seul(e) pour se mettre à tenir un blog?!

5 commentaires:

  1. je ne le dirai jamais assez, on se fait beaucoup trop d'illusions quand on ouvre un blog.
    surtout un blog écrit.
    Je pense que pour marcher, il suffit de faire un blog BD, d'avoir un minimum de talent, et de surtout prendre ses lecteurs de haut. Mépriser tout le monde sur twitter et autres. Oui, un blog écrit n'a rien de sexy. Un blog BD bien foutu, c'est comme du porno, tout le monde finit par y venir.

    bon courage à toi, moi en tout cas, je te lis ^^/

    RépondreSupprimer
  2. je n'ai aucun talent de dessinatrice... Je crois que je me faisais des idées sur les possibles interactions. Mais les sujets que j'aborde sont trop égo-centrés pour inviter au débat.
    Merci de lire et de lâcher des coms lol mdr ^^

    RépondreSupprimer
  3. :3
    je ne sais pas vraiment à quoi tu t'attendais, en fait. Personnellement après presque un an et demi plutôt régulier, au début couplé avec twitter, j'en suis largement revenu, je te le dis. Et après quand j'écris trop, on me le reproche presque :/

    mais dans tous les cas le plus fondamental se trouve dans la citation de Rilke que tu nous as fait partager.

    Le reste, franchement, on s'en fout.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien ton emploi du "tu", comme dans La Modification de Butor, il me semble.
    Jamais pensé à comparer Mars et Novembre, mais ce que tu dis est vrai.
    Tu aimes Barbara? Bienvenue au club!

    RépondreSupprimer
  5. @Calyste : Merci de ta visite, je me suis retrouvée chez toi en errant de blog en blog! Et oui... J'aime Barbara. Beaucoup. Et en ce moment je l'écoute davantage. Un effet de ce mois de Mars. En tout cas, elle est rassurante.

    @Injektileur: Tu as raison. Tout est dit dans Rilke.
    L'écriture vient de la nécessité! Le reste... Péché d'orgueil :)

    RépondreSupprimer